(CercleFinance.com) - La bourse de Paris termine la séance à l'équilibre, à 7954 points (+0,08%), tiraillée entre les performances de Airbus (+3,8%) et Saint-Gobain (+1,5%) et les replis marqués de Teleperformance (-14,1%) et STMicro (-3,1%).

  • 8.124,230
  • 0,23%

Les volumes restent très limités avec à peine 2,7 milliards d'euros échangés depuis l'ouverture.

Après leur impressionnante progression depuis le début de l'année, les marchés boursiers semblent donc marquer le pas, une respiration que beaucoup d'investisseurs considèrent comme nécessaire.

La publication, de la deuxième estimation de la croissance américaine sur le quatrième trimestre 2023 est ressortie en légère baisse, à 3,2% en rythme annualisé, selon le Département du Commerce.

Pas de réaction décelable et les marchés se figent en attendant l'annonce, demain, de l'indice PCE des dépenses de consommation hors alimentation et énergie, l'indicateur privilégié par la Fed pour évaluer l'inflation, fera office de test.

En Europe, certains indicateurs semblent indiquer un début d'amélioration - à l'instar des PMI publiés la semaine passée - mais le tableau d'ensemble reste globalement maussade.

Les marchés obligataires européens ne parviennent pas à se redresser et stagnent au plus bas de l'année avec des rendements symétriquement au zénith : le 10 ans allemand affiche 2,55% tandis que les T-Bonds de même échéance se figent vers 4,3000%.

Du côté des changes, l'euro reste stable face au billet vert, vers 1,084$.

Dans l'actualité des sociétés françaises, Worldline (-10%) publie un résultat net normalisé part du groupe des opérations poursuivies stable à 521 millions d'euros pour 2023, de même que son EBE ajusté à 1,11 milliard, représentant 24,1% du chiffre d'affaires, en ligne avec l'objectif révisé de l'année.

Airbus annonce la signature d'un accord de collaboration avec LCI visant à développer conjointement des écosystèmes pour la mobilité aérienne avancée (AAM), en se concentrant sur l'élaboration de scénarios de partenariat et de modèles d'affaires.

Vinci fait part de la signature par sa filiale Vinci Highways, d'un accord en vue de l'acquisition de NWP HoldCo, société détentrice du contrat de concession de Northwest Parkway, section à péage de 14 km du périphérique de Denver dans l'Etat américain du Colorado.

TF1 fait part d'un partenariat conclu entre sa filiale de distribution européenne Newen Connect et Riff Raff Entertainment, la société de production cinématographique et télévisuelle cofondée par l'acteur Jude Law.

Enfin, Atos annonce l'échec de ses négociations avec EP Equity Investment (EPEI), la holding du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky qui envisageait de racheter ses activités historiques.

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador