(CercleFinance.com) - Orange présente aujourd'hui la synthèse des premières conclusions de l'enquête diligentée par la direction après l'incident technique ayant impacté l'acheminement d'une partie des appels vers les numéros d'urgence le 2 juin 2021.

  • 9,904€
  • 0,14%

Ce jour-là, de 16h45 à minuit, environ 11 800 appels, soit 11% du total d'appels, n'ont pas été acheminés vers les services d'urgence. L'enquête a finalement identifié un dysfonctionnement logiciel et assure qu'un correctif a pu être adressé.

Le dysfonctionnement portait sur l'interconnexion entre les services voix mobile, voix sur IP d'une part et ceux hébergés sur le réseau commuté (la plupart des numéros d'urgence étant sur cette technologie) d'autre part, suite à une opération de modernisation et d'augmentation capacitaire du réseau, débutée début mai, pour répondre à l'accroissement du trafic.

Toutefois, la complexité de la panne, la variété des technologies et des architectures réseau des services d'urgence ont retardé le diagnostic.

L'enquête recommande notamment de renforcer la supervision de bout en bout des services vitaux et des numéros d'urgence, de réduire de deux heures à 30 minutes maximum le délai de déclenchement d'une cellule de crise, d'accompagner les services de l'Etat dans l'accélération de la migration vers la technologie IP des centres d'appel des services publics.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador